· 

Retour des grands rassemblements de plus de 5000 personnes dès la semaine prochaine

Un retour des grands rassemblements pour la semaine prochaine

C'est une nouvelle qui nous est parvenue par communiqué de presse du Ministère de la Culture dans son point de situation aux professionnels de la Culture. Le secteur continue son déconfinement qui va s'accélérer dans les prochains jours et les prochaines semaines alors que depuis quelques temps la situation stagnait. Retour sur ce qui est prévu pour les prochains jours.

Selon le décret n°2020-911 du 27 juillet 2020 modifiant le décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé, les rassemblements de plus de 5000 personnes seront possibles dès la semaine prochaine uniquement sur autorisation préfectorale et selon certaines conditions.

Par ailleurs le ministère rappelle qu'en dehors de ces dérogations, tout rassemblement de plus de 5000 personnes est interdit sur le territoire de la République jusqu'au 31 août

Septembre : Vers un retour des festivals et des grands concerts

Bien que non mentionné dans le décret consultable sur Légifrance, le communiqué du Ministère de la Culture déclare que "tous les rassemblements de plus de 5 000 personnes pourront reprendre au 1er septembre 2020". Ainsi, nous en déduisons que les festivals prévus en septembre pourront se dérouler sans encombre. Toutefois, un point sur l'évolution des mesures pour septembre sera fait dans les environs du 24 août prochain et la question des jauges et des autorisations préfectorales contrairement à ce que peut affirmer Franceinfo n'est pas enterrée car aucun article n'a été promulgué en ce sens à ce jour au Journal Officiel


Par ailleurs, les règles d’accueil du public demeurent inchangées pour le moment, le port du masque pour aller jusqu'à sa place et la distanciation physique dans les salles de concerts sont de rigueurs. De même, le document du 15 juillet, d'une vingtaine de pages (téléchargeable à cette adresse) précisant les mesures à mettre en œuvre par les organisateurs de festivals afin d’accompagner leur organisation et de permettre l’accueil du public, reste la norme pour le moment.

Enfin, pour rappel les boîtes de nuit ne sont toujours pas concernées par ces nouvelles mesures et l'appel à l'aide pour sauver le milieu de la musique électronique conjointement par la tribune dans Libération et par Jack Lang, reste à ce jour sans réponse.

Facebook
Facebook
Instagram
Instagram
Youtube
Youtube
Soundcloud
Soundcloud
MixCloud
MixCloud
Podcast
Podcast